PERSPECTIVES POUR LA PISCINE

Un des gros projets de la mandature actuelle et donc du début prochain mandat est la construction d’une nouvelle piscine.

Un tel projet ne doit pas se faire dans l’urgence mais dans la concertation. En 2015, nous avons lancé un audit sur la structure actuelle de la piscine Tournesol construite en 1977.

La société D2X, missionnée à cet effet, a satisfait aux obligations qui lui étaient imposées dans le cadre de sa mission :

  • 1° Diagnostic technique et fonctionnel ;
  • 2° Recensement et hiérarchisation des besoins ;
  • 3° Définition des scénarios et étude financière ;

La consultation opérée en 2015 (associations, clubs, établissement scolaires, personnels …) a permis de formuler un choix définitif :

  • 1° Impossibilité de réhabiliter l’existant tant en structure qu’en dimensionnement ;
  • 2° Nécessité de construire un nouvel établissement doté de 6 couloirs pour un bassin de 25 m, agrémenté d’équipements annexes (bassin initiation, nage des bébés et aquagym) ;
  • 3° Impossibilité de construire en lieu et place de l’établissement actuel au vu des délais de réalisation (18 mois) et des effets sur les emplois municipaux, les salariés des clubs et les associations utilisatrices.

Nous avons donc profité du lancement de la procédure de révision du PLU pour positionner la future piscine d’Hendaye sur un espace foncier dédié.

Le terrain a été choisi (quartier Dongoxenia). Ainsi dès que le PLU sera acté, les démarches administratives pourront être mises en route. Il ne faut pas oublier que le schéma des équipements culturels et sportifs de la communauté Pays Basque, publié le 04/11/2019 dans la perspective d’élaboration d’une politique publique en faveur du sport, préconise un plan piscines pour le pays basque. Celle d’Hendaye pourrait être de nature communautaire et ainsi soulager le budget municipal d’un montant lourd estimé aujourd’hui entre 7 et 8 Millions d’euros, et faiblement subventionné.